Avec la Bande à Paulo, le 10 mai 2013 à Tournai (http://www.accordeontournai.be/site/) et le 18 à Wazemmes
  Extrait de presse :

Le nom résonne comme une planète : Galimède. C'est un drôle d'univers en tout cas, burlesque et populaire, loufoque et tendre. Une espèce de poésie dégingandée, une chanson festive mais pas désengagée : " faut gratter le vernis ", comme disent les compères, et les mots riment juste derrière un humour détonnant et une énergie ribouldingue. Voilà trente ans que Galimède, alias le trio Camilius-Wladimir-Papardelle, entonne ses clowneries dans les allées de Wazemmes et d'ailleurs. Guitare, violon, accordéon aux accents du Nord, balades de la Place Rihour à Bray-Dunes, histoires de gens, entre Gilbert le marchand d'carbon et Fernand le tueur. Ça sent bon la gauloise et la bière, ça commence chaque fois par un choeur improbable et ça finit toujours en folle farandole. Promesse tenue sur le DVD par un groupe qui a définitivement décidé de ne pas se prendre au sérieux.


  
Pourquoi Galimède.com?

  "Quand y'a plus d'saucisson dans l'frigo
Quand y'a plus d'bière dans l'frigidaire
Quand il n' reste plus qu'un vieux mégot
Un vieux pétard pour s'foutre en l'air

Il ne reste qu'à voir Galimède
Ca c'est un r'mède, ça r'monte ça aide
Camilius Wladimir Papardelle ça met à l'aise,
ça donne des ailes "

(" Tango du cafard noir ", extrait)
  Les musiciens : (Photos : Hervé Leteneur)  
  PAPARDELLE : Violon, chant, guitare

WLADIMIR : Guitare, chant, flûte, harmonica, percussions

CAMILIUS : Accordéons, chant, guitare

accompagnés dès qu'ils le peuvent par des musiciens de la Bande à Paulo
  Discographie (éditions très limitées, et d'ailleurs épuisées!):

   Enregistré en public au Witloof en 1998
  Avec les musiciens de la Bande à Paulo

ET LE DVD TOUJOURS EN VENTE !
Enregistré en public au café du centre à Godewaersvelde


Quelques morceaux ?
Une souris verte (une chanson "hon")
Le cancer et le sida (fable)
Le retour du gai printemps (et y'a pas d'quoi rire...)

Pour en savoir davantage:

Visitez La bande à Paulo!